Émergence et contexte

La discipline scientifique qu’est la gestion de projet a mené à la création d’une nouvelle profession : le gestionnaire de projet.

Le gestionnaire de projet se distingue par sa compréhension de l’environnement du projet, par son sens de l’organisation du travail, par sa capacité à gérer une équipe de projet, par sa débrouillardise, ses talents de communicateur et son aptitude à prendre en compte les besoins et les intérêts des parties prenantes.

Le gestionnaire de projet coordonne un ensemble d’activités d’une durée déterminée et assure la liaison entre les divers intervenants, décideurs, clients et employés. Dans ses tâches courantes, il doit mettre l’accent sur la planification, la direction et le contrôle. Agissant comme leader formel et informel, il forme l’équipe, amorce l’effort de groupe, motive les membres, active le processus de communication et résout, dans une optique multidisciplinaire, des problèmes inhérents à la réalisation du projet. Il maîtrise aisément la gestion des ” interfaces ” avec le reste de l’organisation et avec l’environnement.

Émergence de la gestion de projet

La gestion ou le management de projet : une profession en émergence et un monde à découvrir.

En 1995 paraissaient dans la célèbre revue Fortune deux prédictions au sujet des nouvelles tendances en gestion à l’aube du 21e siècle :

  • Une des principales professions sera celle de “chef de projet”;
  • Les organisations seront de plus en plus gérées comme des portefeuilles de projets.

L’auteur de ces prédictions avait vu juste. Nous sommes maintenant à l’ère de la gestion de projet, qui est tout simplement l’art et la science d’organiser de façon efficace l’action collective humaine. Il existe en fait deux modes de gestion, la gestion de projets et la gestion par projets:

  • La gestion de projet désigne l’application d’un ensemble de connaissances, d’habiletés, de méthodes et d’outils qui permettent de réussir les projets, c’est-à-dire de satisfaire les parties prenantes, d’atteindre les objectifs et de respecter l’échéancier et les budgets impartis;
  • La gestion par projets, se rapporte, dans le cas d’une entreprise à l’approche intégrée de gestion inspirée de la pensée “projet”, de ses modes d’organisation particuliers et de ses pratiques tant sur le plan stratégique qu’au niveau opérationnel.

La gestion de projet est devenue une discipline scientifique à part entière, dont le corpus de connaissances spécifiques est alimenté par des recherches de plus en plus nombreuses. Des programmes complets sont offerts à tous les cycles de l’enseignement universitaire.

Cette profession possède déjà ses propres standards de pratique, son code d’éthique, ses associations et ses certifications professionnelles. Elle est même déjà reconnue comme une « profession » (au sens légal) dans certains pays.

Contexte en gestion de projet

Dans un contexte de globalisation des marchés, de productivité accrue et de changements technologiques constants, les entreprises misent sur des projets novateurs pour réaliser leurs objectifs organisationnels. Ces projets dépassent largement les fonctions traditionnelles des entreprises. Elles recherchent donc des gestionnaires possédant des connaissances et des habiletés transversales. Des gestionnaires qui seront capables de mettre en oeuvre des projets et de les gérer jusqu’à leur achèvement.

Le programme de Maîtrise en gestion de projet de l’ESG, offert en français depuis 1976, est unique en son genre dans le milieu universitaire. Ce programme, qui se maintient à l’avant-scène dans le monde, a été élaboré conjointement avec différentes constituantes de l’Université du Québec (UQAC, UQAR, UQAT, UQO, UQTR). La profession est régie par une association professionnelle, le Project Management Institute (PMI) qui a reconnu l’excellence des programmes en gestion de projet offerts par le réseau de l’Université du Québec en les accréditant. Nos programmes sont les seuls au Canada à être accrédités par le PMI.

Les programmes de 2e cycle en gestion de projet sont intégrés à l’École des sciences de la gestion (ESG) de l’UQAM. Avec ses quelque 13 000 étudiants, dont 11 000 au premier cycle et 2 000 aux deuxième et troisième cycles, celle-ci figure parmi les plus grandes institutions d’enseignement de la gestion en Amérique du Nord. Sa renommée est due à son caractère dynamique, flexible et innovateur, à son ouverture d’esprit à l’égard du milieu des affaires, ainsi qu’à la qualité de ses diplômés.

École des sciences de la gestion

Reconnue pour la qualité de son enseignement pratique, l’excellence de sa recherche appliquée et sa présence internationale, l’École des sciences de la gestion (ESG UQAM) affirme son leadership par une vision audacieuse et porteuse d’avenir.

Suivez-nous

Coordonnées

École des sciences de la gestion
315, rue Sainte-Catherine Est
Montréal (Québec) H2X 3X2